Directeur général/Directrice générale de la Communauté du Pacifique

  • Un poste à la tête de la principale organisation d’aide au développement de la région océanienne
  • Un poste basé à Nouméa (Nouvelle-Calédonie)
  • Un poste de direction aux conditions d’emploi attrayantes pour les agents expatriés

 

Le poste de Directeur général/Directrice générale de la Communauté du Pacifique
est à pourvoir 
au siège de la Communauté du Pacifique (CPS), à Nouméa (Nouvelle-Calédonie).

 

Descriptif de fonctions

La Communauté du Pacifique (CPS), principale organisation scientifique et technique du Pacifique, appuie le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour les 26 États et Territoires qui la composent et en assurent la gouvernance. Œuvrant pour le développement durable au bénéfice des peuples océaniens, l’Organisation intervient dans plus de 20 secteurs d’activité. La CPS est renommée pour ses connaissances et sa capacité d’innovation dans des domaines tels que les sciences halieutiques, la veille sanitaire, les géosciences et la conservation des ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

La Communauté du Pacifique adhère à la vision entérinée par les chefs d’État et de gouvernement du Forum des Îles du Pacifique dans le Cadre pour le régionalisme dans le Pacifique : Notre vision pour le Pacifique est celle d’une région où règnent la paix, l’harmonie, la sécurité, l’intégration sociale et la prospérité, et où l’ensemble des peuples du Pacifique peuvent vivre libres et en bonne santé tout en étant productifs. La CPS a pour mission d’œuvrer en faveur du bien-être des Océaniens en mobilisant la science et le savoir à l’aide de méthodes efficaces et novatrices, et en s’appuyant sur une compréhension fine des spécificités et des cultures des populations du Pacifique.

L’Organisation s’est forgé une réputation d’efficacité par sa capacité à apporter de « réelles solutions à de vrais problèmes » en Océanie (Plan stratégique de la Communauté du Pacifique 2016-2020). Son but est de fournir des services d’excellence à ses membres en faisant preuve de professionnalisme, d’intégrité et de pragmatisme. L’action de la CPS se définit par un programme de travail intégré qui repose sur un large éventail de disciplines et permet à ce titre une approche plurisectorielle du développement régional. Le programme de travail vise à fournir aux États et Territoires insulaires océaniens une assistance technique et des services axés sur la recherche, l’enseignement et la formation, par le biais de cours, d’ateliers et de séminaires. Des informations complémentaires sont disponibles dans le Plan stratégique 2016-2020 et sur le site Web de l’Organisation à l’adresse : wordpressmu-72677-299670.cloudwaysapps.com

La CPS a son siège à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) et compte plusieurs antennes régionales : celle des Îles Fidji, à Suva, à laquelle s’ajoutent le Bureau régional pour la Micronésie de Pohnpei (États fédérés de Micronésie), le Bureau régional pour la Mélanésie situé à Port-Vila (Vanuatu) et le Bureau de pays des Îles Salomon, à Honiara.

Fonctions

Le Directeur général/La Directrice générale exerce les plus hautes responsabilités au sein de la CPS. Il/Elle assume l’entière responsabilité de la direction et de la gestion de l’Organisation et a plein pouvoir en la matière, conformément aux principes de politique générale établis par l’organe directeur de la CPS, la Conférence de la Communauté du Pacifique.

Le/La titulaire du poste rend compte à la Conférence de l’action engagée pour satisfaire aux objectifs de la CPS et pour :

  • définir la vision, les buts et les objectifs de l’Organisation ;
  • diriger la prise de décision au niveau institutionnel ;
  • superviser la planification, l’exécution, le suivi et l’évaluation de l’impact des services de la CPS dans les pays membres ; et
  • gérer l’Organisation conformément aux principes de politique générale établis par la Conférence et le Comité des représentants des gouvernements et administrations (CRGA).

Les domaines de résultats essentiels pour ce poste sont les suivants :

  • Vision, direction et gestion – Définir la vision de l’Organisation, piloter et orienter ses activités et défendre et promouvoir ses valeurs.
  • Politiques institutionnelles, développement et gestion des réformes – Jouer un rôle moteur dans le processus d’amélioration continue et de réforme engagé à la CPS pour optimiser l’efficacité, la coordination et l’efficience de l’action de la CPS, y compris en matière de prestation de services.
  • Gouvernance – Diriger et gérer l’Organisation de manière efficace, conformément au principe de responsabilité du Directeur général/de la Directrice générale devant l’organe directeur.
  • Programmes de travail, prestation de services et performance – Collaborer avec les plus hauts représentants des États et Territoires membres de la CPS afin de s’assurer de la pertinence et de l’efficacité des programmes de l’Organisation.
  • Sécurité financière et biens de l’Organisation – Assurer la sécurité financière de l’Organisation, en supervisant notamment la préparation et la révision des budgets annuels, le suivi et le contrôle des dépenses et des mouvements de trésorerie, ainsi que la vérification annuelle des comptes.
  • Relations institutionnelles et promotion – Encourager, établir et cultiver de solides liens de collaboration stratégiques avec tous les États et Territoires membres de la CPS, les partenaires du développement et les autres parties prenantes, et veiller à ce qu’ils soient tenus informés des faits nouveaux intéressant l’Organisation.

Compte tenu des modalités de sélection, les candidats originaires de pays insulaires océaniens disposent d’un avantage en ce qu’ils connaissent l’Océanie ainsi que les besoins en développement, les langues et les cultures de la région.

Les personnes présentant leur candidature doivent avoir à cœur d’exercer des fonctions de direction dans un contexte multiculturel, respectueux de l’équité et ouvert à tous.

 

Principaux critères de sélection

1. Critères de sélection

  • Compréhension fine des sujets techniques et des enjeux régionaux.
  • Sensibilité aux besoins de l’Organisation et de la région.
  • Expérience technique des domaines en rapport avec la mission de l’Organisation.
  • Bonne compréhension du contexte géopolitique de la région.
  • Capacité à diriger de manière compétente des chercheurs, des techniciens et du personnel administratif.
  • Qualités exemplaires en matière d’encadrement.
  • Aptitude à communiquer efficacement tant au plan interne qu’avec les interlocuteurs de l’Organisation.
  • Capacité à travailler en bonne intelligence avec les bailleurs de fonds.
  • Capacité à formuler une vision d’ensemble du devenir de l’Organisation.
  • Bonne connaissance des changements qui interviennent dans la région et influent sur la nature et le rôle de la CPS ainsi que sur les services qu’elle dispense à ses membres.
  • Bonne connaissance de la nouvelle architecture des institutions régionales et capacité à diriger la CPS tout en confortant sa mission et son rôle élargi ainsi que les modalités de prestation des services au profit des membres.
  • Intégrité, bonne moralité, bonne réputation, et capacité à inspirer le respect des membres et des partenaires.
  • Capacité à faire preuve de dévouement et d’engagement en faveur du développement des États et Territoires insulaires océaniens.
  • Maîtrise des principes régissant les réformes et les restructurations institutionnelles ainsi que la gestion du changement.
  • Les langues de travail officielles de la CPS étant le français et l’anglais, une bonne connaissance pratique de ces deux langues constitue un atout majeur et sera prise en compte lors de l’examen de la candidature.

2. Qualifications

Les personnes présentant leur candidature doivent être titulaires d’un master ou, de préférence, d’un doctorat.

3. Connaissances/expérience

  • Compréhension fine des principaux sujets techniques et des grands enjeux régionaux.
  • Expérience technique des domaines en rapport avec la mission de l’Organisation.
  • Compréhension approfondie du contexte géopolitique régional.
  • Aptitude avérée à formuler et à présenter clairement une vision d’ensemble.
  • Solide expérience en matière d’encadrement et de gestion acquise de préférence dans une organisation de développement.
  • Expérience de la gestion et de la mise en œuvre de programmes de réforme institutionnelle.
  • Aptitude à établir, entretenir et cultiver des liens de collaboration stratégiques avec les pays membres, les partenaires du développement et les bailleurs.

4. Comportements déterminants

  • Changement et innovation
  • Qualités relationnelles
  • Esprit d’équipe
  • Promotion de l’équité et de l’égalité
  • Jugement
  • Renforcement des capacités individuelles
  • Dévouement et engagement en faveur de l’Organisation et de sa mission

5. Qualités personnelles

  • Bonne moralité et bonne réputation
  • Sens aigu de la déontologie et de l’éthique
  • Affabilité
  • Sens aigu avéré du service client

 

Traitement et conditions d’emploi

Durée du contrat – La personne retenue signera un contrat de deux ans avec la Communauté du Pacifique. Le Directeur général/La Directrice générale a aussi pour fonction de définir les objectifs annuels de la CPS et ses propres objectifs pour l’année considérée. S’il apparaît, à l’issue d’une évaluation formelle de ses états de service, que le/la titulaire du poste dirige l’Organisation de manière compétente, il/elle peut se voir proposer deux contrats supplémentaires de deux ans (soit un mandat d’une durée maximale de six ans).

Traitement – Le poste de Directeur général/Directrice générale se situe dans la classe 18 du barème 2018 des traitements de la CPS applicable aux cadres en poste à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), ce qui correspond à un traitement mensuel de 10 646 à 13 211 DTS (droits de tirage spéciaux), soit entre 1 570 930 et 1 949 459 francs Pacifique (XPF). Le montant du traitement proposé à l’entrée en fonction se situe en principe dans la moitié inférieure de cette fourchette.

À l’heure actuelle, les émoluments versés par la CPS ne sont pas imposables en Nouvelle-Calédonie.

Il est du ressort exclusif de la Conférence de fixer le niveau de traitement jugé adéquat au sein de la classe salariale correspondant au poste de Directeur général/Directrice générale de la Communauté du Pacifique.

Avantages dont bénéficie le personnel international en poste en Nouvelle-Calédonie – La CPS subventionne le loyer de ses cadres à Nouméa. Pour autant qu’ils remplissent les conditions requises, les agents et les membres de leur famille qui sont à leur charge peuvent prétendre à une indemnité d’installation et de réinstallation, à la prise en charge de leurs frais de déménagement et de leurs voyages en avion, à un congé dans les foyers, à une assurance maladie, à une assurance vie et à une indemnité pour frais d’études. Ils bénéficient de 25 jours de congé annuel et peuvent adhérer à la Caisse de prévoyance de la CPS (moyennant une cotisation équivalant à 8 % du traitement brut, la CPS versant une contribution correspondante).

Égalité des chances

La CPS respecte le principe de l’égalité des chances. Le recrutement du personnel de la CPS se fonde entièrement sur le mérite. Toutefois, si le comité de sélection estime que deux candidats présélectionnés présentent les mêmes qualifications, la préférence est donnée aux ressortissant/e/s des États et Territoires insulaires océaniens.

Protection de l’enfance

La CPS s’engage en faveur de la protection de l’enfance dans tous ses domaines d’intervention, y compris ceux qui n’impliquent pas de côtoyer directement des enfants. La Politique de la CPS relative à la protection de l’enfance a été rédigée conformément à la Convention relative aux droits de l’enfant.

 

Modalités de candidature

Date limite de dépôt des candidatures : 15 septembre 2018

Les candidatures doivent être envoyées par courrier électronique à l’adresse recruitdg@spc.int, de préférence au format MS Word ou PDF. Elles peuvent également être adressées au Directeur général de la Communauté du Pacifique, BP D5, 98848 Nouméa Cedex, Nouvelle-Calédonie ; le cas échéant, elles doivent lui parvenir au plus tard le 15 septembre 2018.

Les personnes présentant leur candidature sont priées de fournir un curriculum vitae complet faisant état de leurs qualifications et de leur expérience, et de préciser en quoi ils correspondent au profil du poste. Elles doivent également indiquer leurs fonctions précédentes, leur poste et leurs émoluments actuels et fournir les noms et adresses (y compris les numéros de téléphone et l’adresse électronique) de trois répondants.

Les personnes présentant leur candidature sont tenues d’expliquer en quoi ils satisfont aux critères de sélection et aux responsabilités du poste présentés ci-dessus ; elles doivent aussi exposer leur vision du devenir de la Communauté du Pacifique. Il leur est demandé de joindre un curriculum vitae détaillé.

Il leur est également possible de joindre à leur candidature des attestations ; celles-ci ne sont pas obligatoires et ne remplacent aucunement les rapports confidentiels que la CPS demandera directement aux répondants, le cas échéant.

Descriptif de fonctions : Directeur général/Directrice générale de la Communauté du Pacifique